Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un journaliste Camerouno-Belge menacé de mort pour avoir révélé une fuite de gaz à la Société Camerounaise de Dépôts Pétroliers.

L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun (AJC2) voudrait alerter la corporation, mais également les organismes de défense des libertés, sur la situation de détresse dans laquelle se trouve actuellement Patrick Clément Oyieh (+237 79675050 email:patrickoyieh@yahoo.fr), journaliste Camerouno-Belge, directeur de la publication du Bihebdomadaire «LA FLECHE » et de la revue internationale pour le leadership féminin « MISS AFRIKA » ; paraissant en quadrichromie à Bruxelles en Belgique et distribué en zones francophones ( Afrique, Europe et Amérique).

L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun (AJC2) est extrêmement inquiète des menaces de mort et de la mis aux arrêts de la part des hauts responsables de la

Société Camerounaise des dépôts pétroliers (Mvondo Nti Tel :+237 70274939 / deux anonymes répondants aux numéros:+23778476950 et un numéro masqué) à l'égard de son de son secrétaire général .

En effet, dans sa 105 ième livraison du jeudi 13

mars 2014, en page «UNE » et « trois », le bihebdomadaire

La FLECHE publie une enquête minutieusement fouillée

sous la plume de son directeur de publication Patrick Clément Oyieh; enquête intitulée:Alerte Rouge :LA

SCDP MET AU POINT UNE NOUVELLE CATASTROPHE DE NSAM?

Le journal fait état d’une importante fuite de gaz qui

menace les populations environnantes depuis quelques

temps. Laquelle fuite de gaz pourrait être à l’origine

d’une seconde catastrophe après celle du samedi 14

février 1998 qui avait fait plus de 1000 morts au cœur de Yaoundé, la capitale politique Camerounaise; juste

à moins de cent mètres de l’axe présidentiel.

Depuis vendredi 21 mars 2014, le journaliste Camerouno-Belge déclare avoir reçu des menaces de mort et

d’emprisonnement des personnes et numéros de téléphone ci-dessus cités déclarant agir en lieu et place de

Monsieur Eloundou Gaston (tel : +237 79533333), Directeur

General de la Société Camerounaise de Dépôts pétroliers.

L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun

(AJC2) exhorte les auteurs de ces menaces à cesser de

harceler ce professionnel de l’information,qui n’a commis aucun crime mais a simplement effectué son travail. Nous appelons également les autorités Belges et camerounaises

à mettre en place un dispositif de sécurité adéquat dans les plus brefs délais, afin que les menaces de mort contre Patrick Clément Oyieh et tout le personnel du Bihebdomadaire La Fleche ne soient pas mises à exécution.

L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun (AJC2) considère que les forces de l’ordre sont désormais informées de ces menaces. Compte tenu du passif

catastrophique du pays en matière de lutte contre l’insécurité des professionnels des médias (Biby Ngota, Koum Koum, Joseph Emmanuel Bikoe,Charles Ateba Eyene…), les autorités ne pourront en aucun cas justifier de leur passivité dans cette affaire.

Fait à Yaoundé, le 22 mars 2014
Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :