Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui 04 mars, les camerounais de la diaspora se mobilisent pour manifester contre le projet de modification de la constitution voulu par le président Biya dont l’intention est de s’éterniser au pouvoir. Ces manifestations se déroulent dans les représentations diplomatiques camerounaises de l'étranger.
Par Delphine E. FOUDA
 
Lundefinede refus de modifier la constitution ont été au menu de la révolte populaire qui ont secoué le triangle national. Les forces de l’ordre s’érigeant en bourreaux de la République ont choisi le plan génocidaire laissant sur le carreau plus d’une centaine de morts selon les premières estimations de la Maison des droits de l’Homme du littoral coordonnée par Madeleine AFITE. Les Camerounais de la diaspora ont mis sur pied un programme de manifestations devant toutes les ambassades camerounaises de l’étranger, dès ce 04 mars 2008. L’information a été rendue publique le 1er mars, par un appel de la diaspora lancé au peuple camerounais et conjointement signé par la diaspora camerounaise du Canada(DCC) à Otawa-Canada, la Diaspora camerounaise des USA(DCEUA)à Washington -USA, le Conseil national de la Résistance(CNR), Hambourg- Allemagne, la  Cameroon Diaspora Coalition(CDC), Londres-Grande Bretagne, le Collectif des organisations patriotiques de la diaspora camerounaise(Le CODE) à Bruxelles et la Diaspora camerounaise de France(DCF).
Selon les termes du communiqué, «  la diaspora Camerounaise lance un appel à tous les compatriotes, d’Ebolowa à Maroua et de Bamenda à Bertoua, afin qu’ils se lèvent, dès le 04 mars 2008, comme un seul homme, pour dire Non à la modification de la constitution. La diaspora camerounaise, dans son ensemble, tient M. Biya, ses députés et ses ministres responsables d’un éventuel basculement du Cameroun dans la dérive, et demande aux syndicats, à la société civile, aux partis politiques de l’opposition et à la tendance progressiste du RDPC de soutenir sans réserve le peuple camerounais en coordonnant, dans un programme précis de marche populaire pacifique, ce mouvement de rejet de la modification constitutionnelle » .
Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0