Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Elle s’appelait Dulcie Evonne September, amie de la liberté, combattante pour la 
justice.Elle fut assassinée à Paris le
29 mars 1988. Personnalité politique Sud-africaine, Dulcie September était la représentante en France de l’ANC (
African National Congress), le parti  anti-apartheid de Nelson Mandela. Avant son assassinat,Dulcie enquêtait sur un trafic d'armes entre la France et l'Afrique du Sud. Abattue par cinq coups de feu d'un calibre 22 muni d’ un silencieux tirés en pleine tête, Dulcie September est restée une figure emblématique de la lutte contre les inégalités raciales. A Arcueil, ville ou elle a vécu lors de sa présence en France, un collège porte son nom ainsi qu’une école  primaire à Ivry sur Seine (94).

     Les enquêtes menées sur cet assassinat sont restées floues. Selon l’association Survie,  La France aurait eu un intérêt à la disparition de Dulcie September, probablement pour éviter des révélations sur le contournement du boycott du régime de l'apartheid décidé par l'ONU. l’assassinat aurait été commis par un mercenaire, ancien de la Légion étrangère venu des Comores, Jean-Paul Guerrier, adjoint de Bob Denard.

Sources : François Xavier Verschave, La Françafrique - Le plus long scandale de la République et Wikipédia.

 

COMUNIQUE DE PRESSE

Le 29 mars 1988, Dulcie SEPTEMBER, représentante de l’ANC (African National Congress) à Paris était lâchement assassinée devant la porte de son bureau, rue des Petites Ecuries, Paris 10ème.

Le 30 mars 1998, Mr Tony DREYFUS, Maire du 10ème arrondissement inaugurait la Place Dulcie SEPTEMBER, à la demande de plusieurs organisations en présence de Madame Barbara MASEKELA, Ambassadeur d’Afrique du Sud de l’époque et de Charles JOSSELIN, alors Ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie.

 20 ans après, justice n’est toujours pas faite à cette Combattante de la justice : Dulcie Evonne SEPTEMBER. Côté Sud africains, le rapport de la Commission de Réconciliation et Vérité chargée d’enquêter sur les crimes commis pendant l’apartheid fait courir les rumeurs sur le nom de Eugène de Kock chef des escadrons de la mort sud-africains et plus particulièrement de Jean Paul Guerrier responsables tous les deux de plus de 80 crimes, dont celui de Dulcie SEPTEMBER sur le territoire français en mars 1988.

 

Côté Français, comme on dit,  «la piste française». Elle n’a jamais été sérieusement explorée. Pourtant, en juillet 1992, le non lieu rendu par la Justice française veut nous laisser croire qu’on n’en saura pas d’avantage sur l’assassinat sur le territoire français de cette militante des Droits de l’Homme.

Le 14 juillet 1996 à Arcueil, devant la plaque commémorative de l’immeuble où habitait Dulcie, Madiba Nelson Mandela, Chef historique de l’ANC venu rendre hommage à sa camarade de lutte, Dulcie SEPTEMBER avait déclaré : « la meilleure façon de se souvenir de Dulcie September est de faire en sorte que les idées  pour lesquelles elle a sacrifiée sa vie soient mises en pratiques ».

 C’est ce que la Fédération IFAFE et son réseau d’associations tentent de faire à travers des activités de lutte contre le racisme, la xénophobie et contre toutes les discriminations en France et en Europe.

 

Nous sommes conscientes de la victoire qui n’a été possible que grâce à l’appui de la lutte, des sacrifices des Femmes, des Hommes et des jeunes Noirs, Métis, Blancs et la Solidarité Internationale.

Après la déclaration de la « Nation Arc en Ciel », un long chemin reste à accomplir pour vaincre la misère des towships et les inégalités en Afrique du Sud et dans ce Grand et Riche continent.

La Fédération IFAFE et son réseau d’associations vous proposent 2 weeks ends

(*) de suite consacrés à la mémoire de Dulcie SEPTEMBER dans les communes de Paris 10ème et d’Arcueil dans le Val de Marne avec le soutien de :

- Pairs Mairie du 10ème arrondissement

- Mairie d’Arcueil

- Radio France International

- Radio Africa N° 1

- Grioo.com

Fait à Bagneux, le 16 mars 2008

(*) Programme joint à ce Communiqué de Presse

 

Infoline : fedeifafe@aol.com

Renseignements et Confirmations : Tél. 01 45 36 90 00 ou 01 49 69 06 26

 

20ème Anniversaire de l’assassinat de Dulcie September Combattante pour la justice

 PROGRAMME

****************

Samedi 29 mars 2008 à Paris

11 h 00 -  Cérémonie du dépôt des gerbes de fleurs : Place Dulcie September avec la Municipalité

              -  Qui lui fera justice ? par Evelyne PELERIN NGO MAA, Conteuse Poétesse

             -  Interlude Musical Gospel avec la Diva camerounaise Queen ETEME

12 h 00 – Cocktail à la Mairie du 10ème : 72, avenue du Faubourg Saint Martin – 75010 PARIS

 13 h 00 - Clôture

 Samedi 5 avril 2008 à Arcueil

11 h 00 – Cérémonie à l’Eglise Saint Denys à Arcueil

                 Interlude Musical Gospel avec la Diva camerounaise Queen ETEME

 12 h 00 – Dépôt de Gerbes de fleurs : Plaque Immeuble Dulcie September – 7 avenue de la Convention

13 h 00 – Cocktail au Centre Marius Sidobre : Ancienne Mairie d’Arcueil

14 h 00 – Conférence Débat sur le Racisme en France

17 h 00 – Clôture

 Infoline : fedeifafe@aol.com Renseignements et Confirmations : Tél. 01 45 36 90 00 ou 01 49 69 06 26

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0