Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour avoir adopté jeudi dernier une constitution modifiée selon ses désirs, Paul Biya que rien ne pourra plus désormais empêcher de s’éterniser au pouvoir, vient de récompenser ‘’ses députés’’. Ceux-ci, il faut le rappeler ont validé ce choix contre la volonté du peuple camerounais qui avait manifesté dans la rue au mois de février 2008, son refus de voir ladite constitution modifiée dans le seul but de permettre au souverain de régner ad vitam æternam.

 

 

 Jean Francis Belibi, Mutations14/042008 Assemblée nationale : Les retombées de la modification 
Les députés ont obtenu plusieurs avantages financiers en sus à l`issue de la session qui s`est achevée jeudi.

Elle était annoncée en février dernier par un haut fonctionnaire de l`Assemblée nationale comme une " importante session parlementaire ". Elle a assurément tenu ses promesses. Dans un agenda tenant sur 31 jours, les députés ont en effet procédé à la modification de la loi fondamentale telle qu`annoncée par le chef de l`Etat au cours de son traditionnel message radiotélévisé à la nation le 31 décembre 2007.
Comme nous l`annoncions déjà dans notre édition du 19 février 2008, cette session allait connaître la prise d`un certain nombre de mesures allant dans le sens d`accroître les revenus des parlementaires. Outre la désormais gratuité de la somme de 8 millions de francs allouée aux non membres du bureau pour achat de véhicule, il fallait y ajouter une indemnité de session d`un montant d`un million de francs, offerte en lieu et place de l`augmentation de " salaire " demandée au cours de la session de novembre 2007 qui était consacrée à l`examen et à l`adoption du budget de l`Etat pour l`exercice 2008.
C`est sans doute en prévision de la session de mars que les parlementaires avaient ainsi décidé " de faire monter la pression " sur un pouvoir qui tenait à faire valider son projet de modification de la loi fondamentale.

On peut à ce jour dire que chacune des parties a obtenu satisfaction. Aux termes des travaux de la conférence des présidents tenus samedi dernier, le président de l`Assemblée nationale a signé quatre arrêtés allant dans le sens du règlement de ces problèmes. Ainsi, Cavayé Yeguié Djibril dans son premier arrêté, rend officiel, la gratuité des frais pour achat des véhicules aux élus non membres du bureau de la Chambre. Le deuxième arrêté vient également rendre officielle, l`indemnité de session mentionnée plus haut et qui a déjà, selon nos sources été effectivement payée aux députés, aux termes des travaux qui ont pris fin jeudi dernier.
Le troisième arrêté vient dans la suite de l`augmentation des salaires aux agents de la fonction publique. C`est ainsi que le personnel de l`Assemblée nationale lui aussi a droit à 15% d`augmentation de ses revenus.
Il fallait enfin pourvoir au poste de secrétaire général adjoint de la Chambre, en raison de la nomination il y a quelques semaines de Bah Oumarou Sanda au poste d`ambassadeur au Tchad. Ainsi, c`est Abdoulaye Daouda qui sera désormais en charge des questions administratives.
Il faut indiquer que toutes ces mesures, si elles ont été prises à l`issue d`une réunion de la Conférence des présidents ont toutes reçues l`aval de la présidence de la République. De même que celle portant annonce de l`accord du chef de l`Etat pour la construction d`un nouveau siège pour le parlement camerounais. Un immeuble dont la maquette est visible dans les services de l`Assemblée nationale et qui devrait avoir un hémicycle de 400 places et comme l`a indiqué Cavayé Yeguie Djibril lors de sa présentation en séance plénière jeudi dernier, un bureau et un secrétariat pour chaque élu.

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0