Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Sidonie Peka est une femme  meurtrie mais aussi debout et brave. L''épouse de l'artiste Joe la conscience emprisonné pour avoir dit non à la modification de la constitution continue de soutenir son époux malgré l'assassinat de leur fils de 11 ans par la soldatesque de Biya. Elle s'est confiée au confrère  de Icicémac.com.
Modeste Mba Talla, icicemac.com 21/04/2008.L’épouse de Joe La Conscience parle : « Malgré l’assassinat de notre fils,
je soutiens mon mari dans ses actions. Car son combat est juste, humaniste, et patriote. »
Au moment où on assiste à de nombreuses campagnes d’intimidations par les forces répressives au Cameroun, au moment où  de milliers de Camerounais croupissent dans les prisons pour avoir osé manifesté leur ras- le-bol face contre l’étouffement,l’insupportable, l’intolérable, la catastrophe permanente : naufrage économique, naufrage politique, naufrage social, naufrage scolaire, naufrage sanitaire et déjà même, naufrage sportif , nous avons trouvé utile de donner la parole à Sidonie Peka  épouse de Joe de Vinci Kameni alias Joe la Conscience. Cet artiste qui  l’auteur du titre " L'Emmerdement constitutionnel ",  est un militant de la non-modification de la constitution. Il  a en outre  été condamné à six mois de prison. Son épouse, Sidonie, jeune femme  dans le début trentaine, vivait  tranquillement dans son Moungo ( Loum) natale et s’occupait de son salon de beauté . Le hasard a voulu qu’elle épouse Joe La Conscience qui avec sa chanson " 'Emmerdement constitutionnel " et sa longue marche contre l’amendement constitutionnel a donné des  insomnies au pouvoir en place à Yaoundé. Aujourd’hui en l’absence de son mari incarcéré, elle raconte avec simplicité et dignité le quotidien de la famille vie d’une personne qui a accepté de payer sa part de prix, pour que ses enfants puissent un jour espérer vivre dans un pays normal.

 Vous avez dans la lutte pour la dignité du Cameroun perdu votre deuxième enfant, votre fils de  11ans (son nom ?) Que s’est –il passé exactement ?

Ce fils assassiné se nommait Aya Kameni  Patrick Lionel. Mon fils se trouvait à la véranda de mon domicile lorsqu'il a  reçu une balle dans la tête venant des militaires en patrouille dans la ville et a succombé sur le champ  c’était en date  du 27/02/2008. C’était pendant la  période de grève qui a tourné en émeute du 25 au 28 février au Cameroun. Joe lui-même a dit qu’il mettait  ce décès sur le compte de la lutte pour la liberté. Et cela lui  donne encore plus de courage pour continuer son combat

 Combien d’enfants avez vous exactement ?

J'ai 04 enfants ; un qui a été assassiné AYA Patrick

 L’aînée qui est une fille Djukouo Leslie et qui a 13 ans ,  une autre fille Ttchossovi Jenning's et le cadet Kameni  Mandela Che  Guevara

 Et le reste des enfants dont la plus grande qui a 13 ans. Comment ont-ils vécu ce décès?

Les enfants ont vécu ce décès  avec beaucoup de douleurs.. Actuellement, ils sont  traumatisés et se réveillent la nuit en pleurant. Ils font beaucoup de cauchemars.

 Il semble que votre mari Joe la Conscience  n’a pas pu assister à  l’enterrement pourquoi?

Joe La Conscience , mon mari n'a pas pu assisté à l’enterrement de notre fils  parce qu'il a été condamné à 06 mois de prison pour manifestation et réunion illégale par la machine Politico-judiciaire de notre pays. Vous pouvez imaginer dans quel état de déchirement il est  en prison. C’est à sa sortie qu’il fera vraiment son deuil !

 Depuis  l’arrestation de votre mari  que le TPI de Yaoundé a condamné à six mois d’emprisonnement, pour “réunion et manifestation interdite. “ Comment  vivez –vous cette période?

 Une traversée du Golgotha !.

 Vous viviez à Loum ? Y êtes vous toujours?

Non je ne vie plus à Loum.  Vous savez ce n’est pas seulement Joe qui est menacé c’est aussi sa famille. Je suis alors depuis hors de ma  ville de résidence. Je reçois de temps à autre les coup de fils de mes voisins me faisant état de ce que les autorités (police ,sous préfet,)viennent tout le temps se renseigner si je suis de retour

 Pourquoi avoir quitté la ville de Loum? 

Je suis parti de la ville de Loum d’abord pour ma sécurité et celle de mes enfant. Je vous souligne aussi que  le frère cadet de mon mari a été aussi  emprisonné pour le simple fait d'avoir porté le tricot de la longue marche pour la paix initiée par mon mari. Il faut aussi noter  les  visites des hommes en tenus qui ont à plusieurs reprises perquisitionnés mon domicile dans des heures très tardives. C’est finalement à cause de cela  que j‘ai quitté afin d’éviter une autre nouvelle arrestation arbitraire et abusives. Ces arrestations continuent au Cameroun. Et aussi essayer aider les enfants à oublier un peu le traumatisme de Loum. Pas plus tard que le mercredi  16 avril j’ai reçu par voie indirecte  une convocation envoyée par Bidjo Calvin, commissaire de la sécurité publique.  Je vous précise, que c’était une convocation  sans motif.

 

Et depuis que vous vivez dans cette ville comment survivez-vous?

Je vie dans un état de dépression, d'instabilité, de peur, de souffrance  psychique et même corporel car allant de maison à maison pour trouver refuge. Cela a mis l’éducation de mes enfants   en péril. La survie actuellement est très difficile étant donné que mon mari qui survenait aux besoins de la famille se retrouve incarcéré tout  devient  très difficile présentement il faut déjà s'occuper de mon mari qui est en prison, se nourrir moi et les enfants quotidiennement ce qui de temps en temps me met dans une détresse et me pousse à pleurer mes enfants et moi et à penser à mon fils assassiné. Moi aussi je ne peux pas continuer mes activités que je faisais à Loum. Car je n’y suis plus. Vous comprenez que c’est difficile !

 Et les enfants?

Ils vivent dans une peur permanente au point ou quand ils aperçoivent un homme en tenu ils s'enfuient de peur d'être assassiné comme leur frère.

 Lorsqu’il a vous  parlé de ses intentions  de faire le trajet de Loum à Yaoundé pour dire au Président Paul Biya du Cameroun ce que pensent des Camerounais de ses intentions de changer l’article 6.2 de la Constitution du Cameroun, comment avez vous pris cela?  Pour de la folie?  Vous vous êtes dit voilà encore des problèmes que  Joe apporte à la famille?

Quand mon mari a décidé de faire ça longue marche pour la paix de Loum pour Etoudi, j’ai eu un peu peur mais après je  l'ai prise avec beaucoup de satisfaction puisqu'il s’agissait d'une cause noble et juste. Car au stade où est le Cameroun ,il faut que les Camerounais  prennent au sérieux leur avenir.

 Etes-vous fier aujourd’hui de ce citoyen camerounais qui a tout de même pu réunir  un millier de signatures, et qui en plus a  fait le trajet de Loum à Yaoundé pour dire au Président Paul Biya du Cameroun ce que pensent des Camerounais de ses intentions de changer l’article 6.2 de la Constitution du Cameroun?

Malgré le mauvais traitement  de la part du gouvernement, l'assassinat de mon fils, je soutiens mon mari dans ses actions car je les trouvent justes, humanistes, et patriote. Ce qu’il fait ,c’est non seulement pour ses enfants, mais pour les enfants du Cameroun. Joe La Conscience est un homme qui refuse d’accepter l’arbitraire. Vous pouvez relire sa lettre envoyée aux diplomates en poste au Cameroun http://www.icicemac.com/news/index.php?nid=9944&pid=38.

 En terminant qui est exactement votre mari ?  Un homme déterminé engagé ou un illuminé ?

 Joe La conscience est un artiste-musicien, sculpteur, menuisier, peintre, homme de culture bref c'est un homme pluridimensionnel qui défend  des causes nobles d'où son statut de leader d'opinion qui jouie de toute ses facultés mentales. Cet un homme engagé illuminé dans le sens positif du terme. C’est un homme déterminé, un homme de conviction.

 Comment va Joe ? Sa santé son moral? 

Pour son moral c'est au beau fixe puisqu'il le dit lui même mais sa santé est assez  précaire, voire très fragile due à son mal de gorge et son état asthmatique qui s'aggrave du jour au lendemain. J’ai peur pour lui et les enfants. Normalement, il mérite d’être interné et suivit par un médecin

  Qu’est ce qu’il vous raconte de ces journées en prison?

Ce qui le préoccupe actuellement  c'est la libération de tout ceux qui ont été arrêtés  pendant les émeutes, son état de santé ,la situation de sa famille, et le non l'amendement de la constitution.

Les rares moments ou on me permet de communiquer avec lui il se plain  de la façon dont ils sont nourrit et traités. Ils dorment dans de très mauvaises conditions (80 personnes dans une cellule très restreinte) certains meurs asphyxiés ce qui est un danger pour lui qui est asthmatique.

 Si on devait vous venir en aide comment serait-il possible?

S'il y a lieu de me venir en aide je demanderai LA LIBERATION DE MON MARI, SA PROTECTION,  LA MIENNE ET CELLE DE MES ENFANTS. C'est  ce dont j'ai besoin le plus maintenant car je n'ai pas de moyen pour m'occuper de lui en prison de moi et de mes enfants dans la mesure ou son traitement médical me coûte assez cher. Déjà je voudrais remercier toutes les personnes qui ne cessent de m’apporter leur soutien dans cette dure épreuve, notamment Monsieur Mandeki Mboumbang II Marcous à qui je suis très reconnaissant.

 Pour apporter de l’aide ou du réconfort  à Peka Sidonie, l’épouse de Joe La Conscience

 Vous pouvez vous vous renseigner à ces deux courriels :

  liberez_joelaconscience@yahoo.fr : Au niveau  du Cameroun

 ou partout dans le monde écrire à icicemac@yahoo.com  (mention  JOE CASE ) qui transmettra votre message

 

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0