Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

              Camer.be, 12/06/2008. Je me suis permis de transmettre votre message datant du 7 mai et qui a retenu toute mon attention à Monsieur Jo Vandeurzen pour ouvrir une enquête judiciaire. » C'est en substance ce qu'a répondu Monsieur le Premier ministre belge Yves Leterme, au Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora ( Code).

Il y a de cela quelques semaines, nous vous annoncions dans nos colonnes que le Code avait adressé une correspondance au Premier ministre belge afin d’exiger l’ouverture d’une enquête judiciaire au sujet du décès de Monsieur Folefack Sontsa Ebenizert, survenu le 1er mai dernier au centre fermé de rétention des sans papiers de Merksplas.

Cette organisation regroupant des associations patriotiques des Camerounais de la diaspora avait demandé au Premier ministre belge d’exiger de la part des autorités compétentes l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances qui ont été à l’origine du décès de Monsieur Folefack, de déterminer si les policiers chargés de l’escorter avaient fait recours à une force excessive, etc.

"Je me suis permis de transmettre ce jour au ministre de la justice, Jo Vandeurzen (...) pour ouvrir une enquête judiciaire", souligne notamment le Premier ministre dans la lettre adressée au Code dont camer.be a pu obtenir une copie.

De son côté, Brice Nitcheu le secrétaire exécutif du Code joint au téléphone depuis Londres apprécie la promptitude du Premier ministre belge.

« Le Code qui est en contact avec la famille de feu Folefack au Cameroun compte se porter partie civile à la plainte en cours initiée par le Collectif Folefack »  ajoute t-il

Déjà le 8 mai dernier, le groupe socialiste au Parlement européen, la deuxième plus grande famille de l'hémicycle, appelait les autorités belges à faire "toute la lumière" sur les circonstances de la mort d'Ebenizert Folefack Sontsa.
Au niveau du ministère de la justice belge, une source proche de ce dossier qui a requis l’anonymat  a affirmé à la rédaction de Camer.be que les dossiers relatifs au décès de Monsieur Folefack Sontsa Ebénizert  se trouvent encore au parquet de Turnhout.

Au moment où nous mettions sous presse, nous n’avons pas pu prendre attache avec l’Avocat du Collectif Folefack pour nous enquérir de la situation. Nous y reviendrons.

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0