Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  www.canada.gc.ca,19/09/2008. "On recommande aux Canadiens de faire preuve d'une grande prudence dans le pays. Les Canadiens devraient faire preuve de vigilance et de prudence suite aux récentes manifestations politiques violentes qui ont eu lieu dans plusieurs villes à travers le pays. Les Canadiens devraient rester vigilants en tout temps et éviter les rassemblements et les manifestations.Il faut faire preuve d'une grande prudence dans la région de Kousseri, près de la frontière tchadienne, où il y a d'importants déplacements de population.

AVERTISSEMENT OFFICIEL

Affaires étrangères et Commerce international Canada recommande d'éviter tout voyage non essentiel dans les régions frontalières proches de la République centrafricaine, dans la région du lac Tchad et dans les provinces orientales.

Nous vous recommandons particulièrement d'éviter tout voyage non essentiel dans la région de la péninsule de Bakassi, située le long de la frontière camerounaise. Selon des informations récentes, les incidents entre les forces camerounaises et des assaillants se sont multipliés dans cette région. La péninsule de Bakassi, qui est au coeur d'une longue dispute territoriale, a officiellement été cédée au Cameroun par le Nigéria le 14 août 2008, ce qui augmente davantage la tension. Avant de se rendre dans cette région, les voyageurs devraient peser attentivement les répercussions éventuelles de ce déplacement sur leur sécurité et leur sureté, surveiller les médias et se conformer aux directives des autorités locales.

Dans ces régions, les détournements de voitures, les agressions, les enlèvements et d’autres formes de banditisme armé sont récurrents. Les déplacements par voie terrestre dans les provinces du nord et de l'est, qui sont isolées, sont dangereux. Tout déplacement par voie terrestre devrait être effectué dans un convoi composé d’au moins deux véhicules.

Les Canadiens devraient éviter les grandes foules et les manifestations à caractère politique, et rester vigilants en tout temps. Pour connaître les dernières informations en matière de sécurité, veuillez communiquer avec le haut-commissariat du Canada à Yaoundé [...]

RECOMMANDATION OFFICIELLE CONCERNANT L’INSCRIPTION

Nous offrons un service d'inscription à tous les Canadiens qui voyagent ou résident à l’étranger. Ce service est offert afin de pouvoir communiquer avec les Canadiens à l’étranger et de leur prêter assistance en cas d’urgence, notamment en cas de catastrophe naturelle ou de troubles civils, ou pour les informer d'une urgence familiale au Canada. L'inscription peut se faire en ligne ou en communiquant avec le bureau du gouvernement du Canada le plus près. Pour obtenir de plus amples renseignements, vous pouvez consulter la Foire aux questions sur l’inscription des Canadiens à l’étranger.

3. SÉCURITÉ

La décision de voyager revient à chaque voyageur. Il incombe également à chacun de veiller à sa sécurité personnelle. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse à cet égard des renseignements et des conseils fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Dans l’éventualité où une situation de crise nécessiterait une évacuation, la politique du gouvernement du Canada vise à assurer le transport sans danger jusqu’au lieu sûr le plus près. Le Canada n’aidera les Canadiens à quitter un pays ou une région qu’en dernier recours, lorsque tous les moyens de transport commerciaux et personnels auront été épuisés. Ce service est offert selon un mode de recouvrement des coûts. L’individu doit assumer les frais associés à la poursuite de son voyage. Les situations varient d’un pays à l’autre et les ressources du gouvernement peuvent, dans certains cas, être limitées. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut par conséquent être restreinte, notamment dans les pays ou les régions où le risque de conflit violent ou d’instabilité politique est élevé.

La frontière avec la République du Congo est actuellement fermée.

Les crimes accompagnés de violence sont répandus. Les cambriolages à main armée et les agressions sont monnaie courante, en particulier dans les centres urbains, les régions touristiques du nord et les autoroutes rurales. Les voyageurs ne doivent pas résister à leurs agresseurs, car ceux-ci risquent de recourir à la violence. Les passagers de taxis peuvent être victimes d'agressions avec violence.

Des petits vols sont commis dans les trains, les autobus et les taxis. Les hôtels Hilton et Mont Fébé offrent un service de navette entre l'aéroport de Nsimalen et le centre-ville de Yaoundé. Nous vous conseillons d'utiliser ces services ou de prendre des dispositions pour qu'on vienne vous chercher, surtout après la tombée de la nuit. Il faut éviter les endroits isolés ou les quartiers pauvres de Yaoundé, tout particulièrement la Briquetterie, Mokolo et Mvog-Ada. Les Canadiens devraient éviter de voyager seuls ou après la tombée de la nuit. Ne pas faire étalage de richesse.

Les Canadiens devraient garder sur eux des copies certifiées de leurs pièces d'identité et documents de voyage, et conserver les originaux dans un endroit sûr, comme le coffre-fort de leur hôtel. Les installations touristiques sont limitées. Évitez de faire des achats dans la rue. Si possible, faites vous accompagner d'un guide ou allez dans des boutiques bien établies."

Paru sur www.camer.be

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0