Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué du Code, 26/01/2008. Tout juste quelques heures après sa prise de fonction, le nouvel ambassadeur du Cameroun en Belgique, Mr Daniel Evina Abe’e, a lancé une opération de charme en direction de la communauté camerounaise de Belgique, sillonnant les villes et les quartiers, et promettant de servir la communauté camerounaise longtemps abusée par le régime de Paul Biya. Face à cette démarche de concertation que le CODE a d’ailleurs saluée au début, les démons du Renouveau n’étaient jamais loin.

 

« L’ambassadeur du Cameroun à Bruxelles doit aussi répondre des crimes commis par Paul Biya » Brice Nitcheu

 

 Aujourd’hui, seulement quelques mois après cette prise de fonction, des informations concordantes, venant de sources diverses et crédibles, nous apprennent que Mr Evina, un diplomate pourtant connu pour son sérieux et sa diligence, est arrivé en Belgique avec pour instruction de détruire le CODE, ou de tenter de l’isoler du reste de la Communauté camerounaise. Au cours d’une opération de propagande organisée il y a quelques jours au numéro 16 de la rue des Alexiens à 1000 Bruxelles  Mr Evina a déclaré aux camerounais invités qu’il était prêt à travailler avec tous les Camerounais « sauf ceux qui appellent à l’insurrection pour renverser Paul Biya ».

 

Par cette déclaration, l’ambassadeur a dévoilé le caractère partisan de sa démarche. Le CODE a pris acte de cette provocation et se réserve le droit exclusif de choisir la forme et les moyens de sa riposte en temps opportun. Le CODE dénonce l’attitude mafieuse de cet ambassadeur qui chante les louanges du « Renouveau » tout en déclinant d’assumer tous les crimes commis par Paul Biya.

 

Par ailleurs, le CODE a noté la grande offensive orchestrée par le régime irresponsable de Paul Biya, qui au lieu d’investir pour le développement du Cameroun, consacre de fortes sommes d’argent pour financer des réseaux obscurs et mafieux qui ont pour mission d’atomiser la diaspora camerounaise combattante.

 

Le CODE déclare enfin que tous ceux qui sont payés avec l’argent du contribuable

Camerounais pour infiltrer et faire imploser la diaspora progressiste seront identifiés et traités comme tel

 

Fait à Colmar, le 26 janvier 2009

 

La Cellule de la Communication

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0