Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   La visite de Paul Biya en France n’a jamais soulevé autant de polémique. Dans les journaux et les milieux proches du parti au pouvoir, que ce soit au Cameroun ou à l’extérieur, c’est le branle bas général. Dans un article paru le 06 juillet 2009 dans l’hebdomadaire « La Météo », un article intitulé « Des apprentis sorciers mobilisés pour huer Biya à Paris », le CODE est explicitement pointé du doigt, et accusé de vouloir comploter contre le président pendant son séjour qui doit le conduire jusqu’au Quai d’Orsay et à Bordeaux, où une rencontre serait prévue avec Monsieur Alain Juppé.

De son côté, l’ambassade du Cameroun à Paris a publié coup sur coup deux mises en garde aux « Pseudo-cybers-dissidents de la République du Cameroun » dont elle a dressé une liste. L’ambassadeur du Cameroun en France « dénonce et condamne  fermement ceux qu´il qualifie de pseudo-cyber-dissidents.Pour l’instant, la bataille, qui s’annonce rude, se déroule par Internet interposé. Ce qui indique l’importance qu’a pris cet instrument. 

Nous avons interrogé Brice Nitcheu, leader du CODE, celui là qui avait déjà, en mars 2004, organisé une chasse à l’homme-lion dans les rues de Londres. A l’époque, c’est une avalanche de tomates et d’oeufs pourris qui avaient bombardé la limousine transportant le président Biya qui était reçu par Tony Blair, suivi d’une course poursuite jusqu’à son hôtel, où les manifestants avaient organisé une sorte de vigile pour l’empêcher de sortir, comme l'indiquait le Messager dans l'une de ses éditions de cette année 2004. 

Monsieur le Secrétaire Exécutif, vous avez organisé, en mars 2004, une manifestation contre la visite que le président Biya effectuait à Londres dans le cadre d’une invitation à une réunion du Commonwealth. Comment réagissez-vous aux mises en garde de l’ambassadeur du Cameroun en France, qui menace de poursuites judiciaires les fauteurs de trouble qui vont manifester contre Paul Biya pendant sa visite en France ?

« Avant de répondre à votre question, je lance un appel patriotique et vibrant à tous les Camerounais qui aiment leur pays, à tous les amis du Cameroun, à tous les démocrates et citoyens du monde épris de justice, à venir massivement à Paris, pour faire du séjour de Paul Biya le plus long cauchemar de sa carrière de fossoyeur de la république. Nous appelons les patriotes à s’habiller en noir, en signe de solidarité à tous ceux que Biya a tué depuis 27 ans. Les Camerounais de la diaspora ont ici une occasion rare, inouïe, pour confronter physiquement le pilleur de nos ressources, l’assassin de nos enfants, le tombeur de nos banques et de nos sociétés, le briseur de nos rêves de liberté,  l’oisif, le vacancier du 6è étage de l’Intercontinental.

Nous allons le confronter directement, au nom des millions de jeunes qui ne peuvent pas aller à l’école faute de moyen parce qu’il a tout pillé, de parents sans travail, des étudiants oppressés, tués ou exclus, de nos mamans, sauveteurs, Benskineur, taximen etc. qui souffrent au soleil pour la survie de leurs familles et qu’on arnaque pour remplir les poches d’un insatiable vacancier.  Nous allons faire de chaque heure, chaque minute, chaque seconde de son séjour un moment de colère afin que Biya comprenne qu’il est indigne de diriger notre pays.

L’Opération TOP « Tomate-Oeufs-Pourris »

Pour atteindre ces objectifs, le CODE va déclencher « L’Opération TOP » qui veut dire « Tomates-Oeufs-Pourris » ou « Tomates-Oeufs-Pizza». Ce sont des projectiles inoffensifs aux auxquels les peuples font recours, même dans les grandes démocraties, pour manifester leur colère. Je ne vais pas dévoiler les détails de l’Opération ici pour l’instant, mais Paul Biya et la confrérie de pleurnichards de Paris sont prévenus

Quant à l’ambassadeur du Cameroun en France, j’ai lu son brûlot, repris par certains journaux au Cameroun. Il incarne, à la perfection, cette diplomatie nulle, inopérante, inefficace, qu’on ne voit nulle part dans les grands rendez-vous de l’histoire, mais qui vient sur Internet s’exercer à la cyber-repression. Un ambassadeur du Cameroun, surtout dans un pays stratégique comme la France, vaut beaucoup plus, beaucoup mieux qu’un ignare qui croit pouvoir intimider un Peuple avec des cyber-menaces. Je vous avais dit depuis que la peur a changé de camp, et les réactions épidermiques et décousues de cet ambassadeur le prouvent parfaitement.

Y a t-il une synergie entre toutes les organisations de la diaspora pour l’organisation de cette manifestation ?

Des valeureux patriotes qui résident en France s’occupent des questions logistiques, et nous nous concertons, dans le cadre d’un « Comité d’Alerte » qui nous permet de traquer en temps réel toutes les informations sur cette visite, dans les moindres détails. Des patriotes viendront de partout. Sarkozy, en invitant Biya, a rendu au Peuple Camerounais et à sa diaspora un grand service. Nous allons projecter sur sa face et sur sa conscience les images des jeunes qu’il a assassinés en février 2008. Nous allons lui demander de rembourser aux Camerounais tous les biens qu’il a pillés avec sa famille. Et surtout, nous allons lui dire qu’il a maintenant le choix de partir comme Abdou Diouf au Sénégal et se faire pardonner tous ses crimes, ou alors de se faire chasser comme Mobutu et entrer ainsi dans la poubelle de l’histoire.

On vous annonce aussi au Quai d’Orsay et à Bordeaux, vous confirmez ?

Je vous ai dit que nous allons le traquer partout. Nous travaillons sur toutes les options

© Camer.be : Propos recueillis par Hermann Oswald G’nowa
Paru le 10-07-2009 02:21:28
Tag(s) : #Interviews