Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le CODE, le Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora, a décidé de maintenir, à partir de 15h, la manifestation prévue devant l'ambassade du Cameroun à Forest pour commémorer les massacres de février 2008. Initialement prévue à 14h, la manifestation avait été annulée par la bourgmestre Magda De Galan.

La manifestation est organisée par le CODE pour commémorer les massacres perpétrés au mois de février 2008 sur de jeunes Camerounais par celui qu'ils qualifient de "tyran": le président Paul Biya. Selon le CODE, la bourgmestre a justifié son refus par "la date fort tardive à laquelle elle a été informée" et "l'impossibilité pour les services de police d'assurer les conditions de sécurité". Le collectif conteste cette version. "Nous avons déclaré notre manifestation, preuve à l'appui, au mois de janvier dernier et cette manifestation avait été autorisée", indique le président Brice Nitcheu. En conséquence, le CODE a informé la bourgmestre par courrier qu'ils comptaient braver l'interdiction et qu'ils manifesteront devant l'ambassade, avenue Brugmann à Forest, à partir de 15h. La manifestation est prévue dans le cadre de "La semaine des martyrs", organisée par le CODE du 23 au 27 février pour "rendre hommage aux personnes assassinées par le pouvoir en place et à toutes les victimes des émeutes de l'année 2008". Vendredi, un mémorandum sur les massacres a été remis aux officiels de l'Union européenne et une conférence internationale doit avoir lieu à 18h à l'auberge de jeunesse Jacques Brel à Bruxelles. (LEE)
http://levif.rnews.be/belga/generale/78-6-148574/le-code-brave-l-interdiction-de-manifestation-devant-l-ambassade-du-cameroun.html

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :