Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ngota_Madame020510300.jpgS'exprimant dans une radio privée ce samedi, l'épouse du journaliste décédé à la prison centrale de Yaoundé Kondengui le 21 avril dernier a remis en cause les résultats de l'autopsie.

Dans une radio privée de Yaoundé, Tom Broadcasting Corporation (Tbc), dans l'émission Dans la Ligne de Mire, suite à l’annonce par le ministre de la Communication des causes du décès du journaliste Bibi Ngota,  son épouse est montée au créneau pour annoncer que son mari n’a jamais été séropositif. Les résultats figurant sur le carnet médical de son époux signés du Dr Ndi, médecin de la prison centrale de Kondengui, indiquaient clairement  sa séronégativité. Dès lors, elle se dit surprise que le même médécin publie un rapport médical contraire.

Au cours de la même émission, le père du journaliste, M. Ngota  Essiane Emmanuel a démenti les propos du Ministre de la Communication faisant état du refus de la famille de Bibi Ngota de participer à l’autopsie. Il reconnaît avoir été « chassé » par le morguier alors qu’il s’y trouvait fortuitement.

Programme des Obsèques lu sur Tbc

Veillée tous les soir au domicile du père du défunt M.  Ngota  Essiane Emmanuel sis à l’entrée Simbock Mendong

Jeudi 06 mai 2010

·         14h: Levée de corps et mise en bière à la morgue de l’hôpital du CHU ;

·         20h : Grande veillée avec corps au domicle de M.  Ngota  Essiane Emmanuel , sis à l’entrée Simbock Mendong.

Vendredi  07 mai 2010

·         09h : Départ pour le village Mengalle par Ebolowa ;

·         15h : Arrivée ;

·         20h : Grande veillée avec corps jusqu’à l’aube ;

Samedi 08 mai 2010

·         09h : Début des cérémonies traditionnelles,

o   officies religieux ;

o   témoignages ;

o   Inhumation ;

o   collation

Tag(s) : #Dossiers noirs

Partager cet article

Repost 0