Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cameroun_enchaine200.jpgSur les investitures au Rdpc

J'ai dit et je le répète: l'idée des investitures au Rdpc avait pourbut de positionner des amis, des frères de loges. Vous verrez que beaucoup de listes du Rdpc seront rejetées. Beaucoup de ces listes seront éliminées parce que la composition est familiale. Il y a des coins où on retrouve cinq frères dans le conseil municipal. Il y a des localités où le père est Maire, le fils Député, la mère Sénateur. Les listes qui sont montées au comité central sont terribles. Dans le Sud, mon frère Ndongo Jules Doret étant hors du Cameroun a demandé que sa
femme soit tête d'une liste. C'est grave.

Mon père Ondoua Onana qui est Directeur adjoint de la Sni depuis plus de 20 ans se bat pour que sa femme soit Député dans le Sud. Les gens ne pensent qu'à leurs familles. Elecam va voir des listes sur lesquelles 10 conseillers municipaux seront issus de la même famille. On avait rejeté les listes de Ndam Njoya, estimant qu'il n'y avait mis que des Bamoun. Voilà que nous avons des cas avec des gens de la même famille. Le mari s'arrange à faire passer sa femme et son fils. Tout cela n'a rien à voir avec la circulaire du Président Biya qui a même
été mise de côté. Personne ne la respecte. Depuis le Sénat.

Il n'y a eu de consensus nulle part. A Ebolowa on a forcé les consensus. C'est pour cela que la décentralisation est foutue. Il n'y aura que la guerre dans les conseils municipaux. Le Rdpc sort étranglé de ces investitures parce que chaque Ministre a veillé à ce que ses gens soient installés. Ils ont tout fait pour que ceux qui leur font ombrage ne soient pas investis. Le rôle des Ministres dans les départements a été négatif. Le Rdpc dans tout ça ne gagne rien. Au contraire. La réalité crève les yeux. On verra ce que le Président va faire. Mais qu'il sache que le Rdpc qui va sortir de ces investitures de tripatouillages et de magouilles sera un Rdpc diminué.


Sur le Président Paul Biya

J'ai pitié de Paul Biya. J'ai vraiment pitié de ce monsieur. Je ne sais pas comment à 80 ans on peut gérer autant de problèmes. Les gens se moquent du président. Quand Paul Biya a pris le pouvoir, j'étais au Cm2. Je l'ai vu marcher comme un jeune. Mais aujourd'hui, il marche
comme un homme de son âge et tu trouves des courtisans dire que c'est là, démarche due tous les Camerounais doivent adopter. Que c'est la meilleure démarche. C'est faux. Disons la vérité au président. Nous avons des gens de cet âge-là dans nos familles. Paul Biya a de la
chance, parce que Dieu le préserve. Mais, il y a des gens qui le précipitent à la mort en faisant semblant de le soutenir.

Quand un type positionne sa femme et ses enfants, qu'est-ce que Paul Biya y gagne? J'ai écouté une conversation téléphonique entre un Sénateur et un ministre. Le Ministre demandait au Sénateur de tout faire pour que son épouse soit sur une liste pour la députation. Et le
Sénateur de lui dire: «Mais tu es Ministre et maintenant tu veux que ta femme soit Député. C'est trop» Et le Ministre de répondre: «Non. Il y aura un remaniement en novembre. Si je ne suis plus au gouvernement on va faire comment?» Vous voyez? Les gens sont dans des prévisions personnelles. Ça donne la nausée. Mais ils oublient que quand Paul Biya ne sera plus là, le peuple va les chasser et va tout arracher.

Il y a des gens qui tuent Paul Biya en lui donnant l'impression qu'ils le soutiennent. On soutient Paul Biya comme la corde soutient le bandit... Les gens utilisent Paul Biya comme un fusible. Aidons le Président à quitter le pouvoir comme un grand et non à fuir.
Sur la gérontocratie

Il y a une chose qui menace la paix dans ce pays: la gérontocratie. Le Cameroun ressemble à un champ de bataille où tous les jeunes sont morts au combat et il ne reste que des vieux. Les jeunes sont fâchés.

Cela crée la haine des ainés. Aujourd'hui, quand un vieux meurt, on dit «moins un». On ne peut pas se comporter dans un pays comme s'il n'y avait que des vieux, alors qu'il faut une intégration des générations. Et vous trouverez quand même des mauvais génies qui iront
à la télévision défendre ça. C'est ce qui a entraîné la guerre en Égypte. Parce que les Égyptiens en avaient marre de voir les mêmes têtes qui reviennent. Quand les jeunes vont se fâcher dans ce pays, tous ces gens-là vont fuir. Est-ce que ce temps est encore loin? Je
n'en sais rien. Mais qu'ils sachent que les jeunes ne sont pas d'accord. Les intimidations sont finies. Toutes les dictatures sont tombées. Il n'y a aucune dictature qui va résister.

Sur la corruption dans la Police

Je ne crois pas au rapport de Transparency International. On ne peut pas dire que la Police est le corps le plus corrompu au Cameroun aujourd'hui. Depuis que le vieux Mbarga Nguélé est là, les choses ont changé. J'ai des policiers dans ma famille. Ils ont peur. Il y a des
numéros ouverts pour se plaindre. Une fois, on a révoqué une cinquantaine de policiers du corps de la police. C'est un travail d'assainissement. Je n'accepte pas ce rapport de Transparency International.

Est-ce qu'il y a un corps plus corrompu que les impôts? Quand un  policier prend 1000 francs, ce n'est pas bon. Mais cela n'a pas le même impact que le gars qui efface les impôts de quelqu'un parce qu'il a reçu un dessous de table d'un million. Son action agit directement
sur l'Etat et pénalise les Camerounais.

Est-ce qu'il y a un corps plus corrompu que la douane? Êtes-vous déjà allé à Douala dédouaner une voiture? Dire que la police de Mbarga Nguélé est le corps le plus corrompu n'est pas juste. Quand un vieux papa comme ça fait des efforts, il faut le reconnaitre. Sinon il va se décourager. La police corrompue, mais pas au point d'être le corps le
plus corrompu aujourd'hui.

Cependant, Transparency International fait du bon travail, Il ne faut pas que je sois mal compris.

Charles Ateba Eyene: «Beaucoup de listes du Rdpc seront rejetées»
Yaoundé, 23 Juillet 2013
© J-B. T. et M. Z. (source Amplitude Fm) | Le Jour

Tag(s) : #Dossiers noirs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :