Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Cameroun_enchaine200.jpgRaphael Kamtchuen, ancien rédacteur en chef du journal  Le Front et directeur de publication du bimensuel satirique  La  BOUSSOLE  est détenu à la brigade de Kondengui. De source des médias camerounais, il a été interpellé jeudi dernier alors qu’il venait de s’entretenir avec  l’ex Ministre des Finances incarcéré Polycarpe Abah Abah qui lui aurait remis des documents. C’est sur ordre du régisseur de la prison centrale de Yaoundé que le journaliste a été conduit d’abord au Secrétariat d’Etat à la Défense(SED) ensuite à la Brigade de Kondengui. Il est reproché au journaliste "d'être entré par effraction au sein de la prison et de détenir des documents classés secrets d'Etat " Raphaël  Kamtchuen serait détenu dans des conditions inhumaines car selon son épouse qui répond au 96 48 16 56, le journaliste est interdit de visite et depuis son arrestation, est privé de nourriture. Rappelons que le journal LA BOUSSOLE  qui parait à Yaoundé est à son 17ème numéro ; son directeur de publication, la quarantaine a près de 20 ans dans le milieu des médias camerounais et est reconnu pour son franc parler. Il devient donc évident que le régime au pouvoit du Cameroun vit dans la panique car redoutant le vent des révolutions qui souffle sur le continent noir. Abah Abah et autres anciens barons du RDPC incarcérés dans le cadre d'une pseudo opération d'assainissement baptisée ''épervier'' se seraient retrouvés derrière les barreaux  sous le coup d'une machination qui leur prêtait des intentions de prendre le pouvoir. 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :